A comme… Attitude

Bizarrement sur ce sujet, nous sommes tous d’accord et pour la majorité d’entre nous nous sommes persuadés d’avoir LA bonne attitude ! Et pourtant nos résultats sont tous très différents. Avons-nous vraiment toujours LA bonne attitude ? Comment être persuadé de l’avoir ? Ou comment LA trouver ? L’attitude positive est sans conteste une nécessité absolue dans notre métier pour réussir. Par opposition, l’attitude négative consiste à générer des excuses à chacune des difficultés rencontrées et d’en rejeter les responsabilités. Les personnes qui ont toujours des excuses paralysent l’action et ne gagnent pas d’argent, ceux qui gagnent de l’argent ne donnent pas d’excuses.
Voici quelques pistes en quête de LA bonne attitude :
- Si vous voulez que les choses changent, vous devez changer vous-même.
- Mettez-vous devant vos responsabilités, parce que c’est votre entreprise, personne ne vous empêchera de travailler juste assez pour survivre ou de vous envoler vers les sommets du succès. Il n’en tient qu’à vous. On récolte ce que l’on sème, son succès ou son échec.
- Inscrivez votre but, votre objectif, pour canaliser votre énergie et optimiser votre nouvelle aventure, car vos capacités dépassent largement l’usage que vous en faîtes. Un voyage de 1000 lieues a commencé par un pas.
- Acceptez les échecs : ceux qui réussissent commencent là où les autres s’arrêtent… quand ça devient difficile. (Voir annexe : histoires et illustrations « de qui s’agit-il ? »). Ecoutez la forêt qui pousse plutôt que l’arbre qui tombe.
- Acceptez l’erreur, l’aptitude à l’erreur est nécessaire, vous ne pouvez pas prendre d’initiatives si vous êtes incapable d’accepter les erreurs. Tomber à l’eau ça n’a jamais tué personne, c’est d’y rester qui est mortel. (Voir annexe 2 : histoires et illustrations « Thomas Edison ») – La vie est plus belle quand on l’écrit soi-même, passion et enthousiasme vous rendront irrésistible.
- Soyez sourd aux critiques, « les monuments sont érigés à la mémoire de ceux qui se font critiquer et non à la mémoire de ceux qui les ont critiqué ». – Soyez rigoureux : des méthodes négligentes donnent des résultats négligés. Revitalisez en permanence vos équipes. Votre fonction de gestion s’inscrit à l’intérieur d’une boucle allant des objectifs aux décisions, des décisions aux actions, puis du résultat des actions à de nouvelles décisions.
- Intégrez chaque personne de votre équipe dans votre équipe, avec considération, chaque personne doit se sentir utile. Il vous faut concilier rigueur et souplesse c’est-à-dire faire coexister une ligne directive ferme et une autonomie individuelle maximum. Le vrai pouvoir d’un animateur de groupe ne se mesure pas au travers de la domination qu’il exerce sur les autres, mais à sa capacité à développer l’initiative, la responsabilité, l’engagement et de fait les résultats de ses équipes.
- Rebellez-vous contre le fatalisme et conspirez pour un avenir désiré. L’avenir reste toujours ouvert, l’avenir ne se prévoit pas, il se prépare; préparez le avec détermination.
- Investissez dans le sourire « l’homme qui ne sourit pas ne doit pas ouvrir boutique ».
- Soyez agressif face à la détermination de réussir, votre avenir c’est votre affaire, ne vous laissez pas déposséder.
- Vendez aussi de l’émotion, de l’affectif et du cœur, car en affaire comme en amour l’important c’est d’aimer.

Annexes :
Histoires et illustrations

« De qui s’agit-il ? »

Il fit faillite à l’âge de 31 ans,
Fut battu aux élections législatives à 32 ans,
Fit de nouveau faillite à l’age de 34 ans,
Vit mourir sa petite amie à 35 ans,
Eut une dépression nerveuse à 36 ans,
Fut battu aux élections locales à 38 ans,
Fut battu aux élections au Congrès à 43 ans,
Fut battu aux élections au Congrès à 46 ans,
Fut battu aux élections au Congrès à 48 ans,
Fut battu aux élections au Sénat à 55 ans,
Ne put s’inscrire aux élections à la vice présidence à 56 ans,
Fut battu aux élections au Sénat à 58 ans,
Fut élu président des Etats-Unis à l’âge de 60 ans.
(A. Lincoln)

« Thomas Edison »

Thomas Edison
Après avoir essayé des centaines et des centaines de fois de perfectionner l’ampoule électrique sans y parvenir, quelqu’un lui demanda « envisagez-vous une dix millième erreur ? », il répondit : « je n’ai jamais échoué. J’ai seulement découvert une nouvelle façon de ne pas inventer l’ampoule électrique. »

« Les trois tamis »

On rapporte qu’un homme vient un jour trouver le sage Socrate pour lui dire « Il faut que je te raconte quelque chose d’important à propos de ton ami ».
-« Attends un peu », répartit le Sage « as-tu fait passer au travers des trois tamis ce que tu veux me raconter ? »
-Quels sont ces trois tamis ? »
-« Ecoute bien ! Le premier est le tamis de la vérité. Es-tu bien sûr que tout ce que tu veux me dire est vrai ? »
-« Je n’en suis pas certain, car je l’ai entendu dire par d’autres… »
-« Mais tu l’as au moins fait passer par le second tamis…celui de la bonté ? »

L’homme rougit et répondit :
-« Je dois avouer…que non… »
-« Alors, tu as sans doute pensé au troisième tamis. T’es-tu posé la question de savoir si c’est utile de me raconter cela au sujet de mon ami ? »
-« Utile ? A vrai dire…non ! »
-« Alors, reprit le Sage, si ce que tu as à me dire n’est ni vrai, ni bon, ni utile, garde-le pour toi ! ».

1 réponse à “A comme… Attitude”

  • Natacha

    Véronique,

    Je suis entré dans l’aventure Charlott’ depuis peu (Octobre 2007) et vous ai donc rencontré pour la première fois à la convention de Lyon, le 21 janvier dernier.

    Vous paraissait être une femme qui adopte toujours la "positive attitude". J’ai sincèrement était impressionné par votre charisme. J’ai beaucoup d’admiration pour vous et votre parcours.
    Cependant, vous arrive t-il de douter, d’avoir eue envie de tout plaquer … ?

    A très bientôt

    Cordialement

    Natacha Rossetto

    Répondre

Répondre